Les Journées Scientifiques du CRI  Ière Journée Scientifique du CRI - Mai 2002  Compte-rendu du Pr Jean SIBILIA  Le TNFa et les anti-TNFa dans la sarcoïdose

Le TNFa et les anti-TNFa dans la sarcoïdose :: Bruno CRESTANI, Paris

Retour à la liste des compte-rendus

Le TNFa est une cytokine qui est impliquée dans la plupart des granulomatoses expérimentales, mais aussi dans la sarcoïdose. Dans ces affections, les macrophages alvéolaires et les différentes cellules du granulome (macrophages, lymphocytes T), secrète des quantités excessives de TNFa.

Dans la littérature, seules quelques sarcoïdoses ou granulomatoses présumées sarcoïdosiques ont été traitées par anti-TNF. Globalement, ce traitement permet une réponse rapide, en particulier des lésions cutanées, oculaires et pulmonaires. Seule une étude contrôlée (étanercept 2 x 25 mg/semaine versus placebo) a étudié 20 patients atteints de sarcoïdose oculaire active malgré un traitement par Méthotrexate (depuis plus de 6 mois). Cette étude dont les critères d'analyse principales étaient ophtalmologiques, n'a pas montré de différence entre l'étanercept et le placebo après une durée de traitement qui n'a pas été précisée. Pour l'instant, il n'y a pas eu de véritable recensement des observations françaises.

Au total, l'importance du TNFa dans les maladies granulomateuses justifie certainement un travail collaboratif qui permettrait d'évaluer l'intérêt de ce traitement. Il reste à définir les modalités thérapeutiques et les indications, en gardant en mémoire qu'il faudra dans ce type d'études être particulièrement vigilant aux risques de tuberculose qui peuvent parfois venir compliquer une sarcoïdose chronique déjà traitée par différents immunosuppresseurs.

Jean SIBILIA, Service de Rhumatologie CHU Strasbourg