Etudes interactives du CRI

Etudes interactives en cours

| Aller à la page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |


2014
Syndrome emphysème - fibrose et sclérodermie systémique : Etude cas contrôle (SCLEROSEF)

Le syndrome emphysème-fibrose (SEF) a récemment été décrit en 2005 comme une entité nouvelle associant un emphysème des apex et une fibrose pulmonaire des bases, en dehors de toute connectivite et dans la très grande majorité des cas dans le contexte d’un tabagisme important. Les patients atteints de SEF ont un pronostic particulièrement sévère et présentent des anomalies importantes des échanges gazeux. Dans près d’un cas sur deux ce syndrome se complique d’hypertension artérielle pulmonaire. Nous avons récemment rapporté une cohorte de patients ayant un SEF et une connectivite, en particulier une polyarthrite rhumatoïde ou une sclérodermie systémique (ScS). Nous envisageons à présent d’étudier une cohorte de patients sclérodermiques présentant un SEF et de la comparer à une cohorte contrôle de patients sclérodermiques ayant une fibrose pulmonaire sans emphysème (étude cas contrôle).


2014
Recueil des observations françaises de patients atteints de maladie chronique inflammatoire et ayant présenté une varicelle ou un zona sous biothérapie

Déclarer une varicelle ou un zona sous biothérapies antiTNFα, anti-IL6, anti-IL1, sous Abatacept, Rituximab, ou une autre biothérapie, n’est pas une affaire anodine, ni chez l’enfant, ni chez l’adulte. La littérature n’est malheureusement pas d’une grande aide sur ce sujet, et aucune recommandation de prise en charge d’une infection à VZV sous biothérapie n’a été établie autrement que sur des avis d’experts.
C’est la raison pour laquelle nous vous proposons de répondre à un questionnaire simple (<5min par patient), dans le but de recueillir vos observations. Elles nous aideront dans un 2è temps à élaborer des recommandations françaises consensuelles de prise en charge des patients, enfants et adultes, sous biothérapies exposés au virus varicelle-zona. Tous les participants seront co-auteurs des publications ultérieures découlant de ces travaux.


2014
Recueil d’observations de Pseudo-Polyarthrite Rhizomélique (avec ou sans Horton associé) traitée par Tocilizumab

Il existe un rationnel pour tester le tocilizumab (TCZ), agent anti-IL-6, dans la PPR avec ou sans Horton associé, ou inversement dans la maladie de Horton avec ou sans PPR associée.


2014
Observations de patients atteints de lupus érythémateux systémique traités par abatacept

Bizarrement, contrairement à ce qui est observé avec le rituximab, il n’y a pas d’étude ouverte suggérant l’efficacité de l’abatacept dans le lupus.
Notre souhait est donc de colliger un maximum d’observation de patients suivis pour un lupus systémique et traités par abatacept afin de recueillir des données d’efficacité et de tolérance.


2014
Observations de maladie de Takayasu associée à une spondyloarthrite

Nous avons pu observer récemment deux cas de Maladie de Takayasu chez des patients suivis dans notre service pour une spondyloarthrite. Nous avons par ailleurs connaissance de plusieurs autres cas et, même si cette association reste rare, il en existe déjà plusieurs descriptions dans la littérature (1-3).
Les patients  que nous connaissons présentaient certaines caractéristiques notamment biologiques.


2014
Étude PRESVAS : Syndrome d’encéphalopathie postérieure réversible (PRES) associé aux vascularites

Il s’agit d’une enquête nationale via la SNFMI et le CRI dans le but de collecter des observations de cas de PRES survenant chez des patients atteints de vascularites. Pour cela, nous vous remercions de répondre à notre questionnaire et de nous l’envoyer par mail ou par courrier ainsi que les documents demandés. 


2014
Enquête nationale sur la prise en charge des atteintes articulaires du syndrome de Gougerot-Sjogren primaire 2005-2012

Afin de mieux caractériser l’attitude thérapeutique en cas de manifestation articulaire du Sjogren primaire, nous proposons cette étude sur la prise en charge thérapeutique au cours du Sjogren. Afin de mieux caractériser cette atteinte et définir les réponses aux traitements, seuls les patients avec une atteinte clinique objectivable seront inclus dans ce travail.