Etudes interactives du CRI

Etudes interactives en cours

| Aller à la page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |


2014
Shrinking lung syndrome et connectivites

Nous avons colligé plusieurs cas de Shrinking Lung Syndrome (SLS) au cours du lupus systémique ou d’autres connectivites et nous souhaiterions recueillir d’autres observations afin de préciser les caractéristiques cliniques, paracliniques et évolutives de cette atteinte respiratoire rare décrite au cours de différentes connectivites, essentiellement du lupus systémique.


2014
Évolution des gammapathies monoclonales de signification indéterminée (MGUS) au cours de la polyarthrite rhumatoïde (PR) traitée par rituximab

Nous avons recemment colligé les cas de PR traitées par rituximab du registre AIR-PR qui présentaient une MGUS. Le nombre de patient dénombré ne permet pas de tirer de conclusion, nous proposons donc un appel à observation de patients atteints de PR, porteurs d'une MGUS et traité par rituximab.


2014
Enquête nationale sur la prise en charge du syndrome de Cogan

La prise en charge du syndrome de Cogan est mal codifiée, et le recours aux corticoïdes est habituellement nécessaire. D’autres traitements associées, en particulier le méthotrexate, l’azathioprine, ainsi que plus récemment les antagonistes de TNF et le rituximab, ont été décrites, principalement dans de faibles séries ou sous formes de cas cliniques. Aucune étude récente française n’est actuellement disponible pour décrire l’efficacité des traitements associés dans le syndrome de Cogan, en particulier à l’ère des biothérapies.


2014
Syndrome de chevauchement entre lupus érythémateux systémique et vascularite ANCA

Nous avons récemment colligé trois observations présentant cette association rare, et nous souhaitons par l’intermédiaire du CRI recueillir de nouvelles observations afin de décrire ce syndrome de chevauchement et tenter d’établir un lien physiopathologique entre ces deux entités.


2014
Complications neurologiques sous anti-TNF-α en France

Plusieurs cas complications neurologiques ont été décrits au cours des traitements par anti-TNF-α, notamment des atteintes démyélinisantes centrales et périphériques. Pourtant il n’existe pas à ce jour de moyen de prédire la survenue de ce type de complications. Nous proposons donc, après avoir colligé 33 observations françaises, (sous la coordination de Raphaele Seror et Christophe Richez) d’étudier les facteurs génétiques pouvant influencer le risque de survenue de ces complications sur ces 33 cas mais aussi sur d’éventuels nouveaux cas de maladies démyélinisantes survenant sous anti-TNF quelque soit la maladie sous-jacente.


2014
Néphropathie à dépôts d’IgA associée aux spondyloarthrites. Effet des agents anti-TNF

La néphropathie à dépôts d’IgA est une complication classique mais rare des spondyloarthrites. Par les limitations qu’elle impose dans l’utilisation des anti-inflammatoires non stéroïdiens, l’existence de cette néphropathie est susceptible de modifier radicalement la prise en charge rhumatologique de ces patients. Pourtant, alors que la maladie de Berger, la forme primitive de la néphropathie à dépôts d’IgA, est parfaitement décrite en termes de profil évolutif et facteurs pronostiques, il n’existe aucune donnée sur les spécificités des formes secondaires aux sponlyoarthrites.


2014
Atteinte rénale dans le Syndrome de Sjögren primitif

En collaboration avec les Dr Alexandre Karras, Dominique Nochy et Magali Jasiek, et les Pr Eric Thervet et Hélène François, nous souhaitons lancer une étude rétrospective nationale pour recenser les cas de néphropathie associée au SSp, documentés histologiquement.