Etudes interactives du CRI

Etudes interactives en cours

| Aller à la page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |


2014
Néphropathie à dépôts d’IgA associée aux spondyloarthrites. Effet des agents anti-TNF

La néphropathie à dépôts d’IgA est une complication classique mais rare des spondyloarthrites. Par les limitations qu’elle impose dans l’utilisation des anti-inflammatoires non stéroïdiens, l’existence de cette néphropathie est susceptible de modifier radicalement la prise en charge rhumatologique de ces patients. Pourtant, alors que la maladie de Berger, la forme primitive de la néphropathie à dépôts d’IgA, est parfaitement décrite en termes de profil évolutif et facteurs pronostiques, il n’existe aucune donnée sur les spécificités des formes secondaires aux sponlyoarthrites.


2014
Atteinte rénale dans le Syndrome de Sjögren primitif

En collaboration avec les Dr Alexandre Karras, Dominique Nochy et Magali Jasiek, et les Pr Eric Thervet et Hélène François, nous souhaitons lancer une étude rétrospective nationale pour recenser les cas de néphropathie associée au SSp, documentés histologiquement.


2014
Recueil de cas Français de Maladie de Verneuil développée sous biothérapie

Nous proposons de mettre en place dans le cadre de la thèse de médecine de Coline FAIVRE une étude dont les objectifs sont d'estimer le nombre de cas de maladie de Verneuil survenant sous biothérapie en France, d'étudier une éventuelle différence dans la survenue de cet évènement entre les différentes biothérapies et les différentes pathologies traitées, d'étudier les caractéristiques cliniques de la maladie de Verneuil développée sous biothérapie (localisation; sévérité), d'évaluer si l’arrêt de la biothérapie est nécessaire dans cette situation et d'évaluer l’apport d’un changement de biothérapie dans cette situation (Guérison vs rechute).


2014
Apparition ou modification d’un Vitiligo sous biothérapie

Il s’agit d’un appel à observation reposant sur la diffusion de cette étude par l’intermédiaire des sites internet respectifs du GEM Resopso, SFD, GETAID et du CRI. 


2014
Reprise de biothérapie après infection de prothèse - Etude rétrospective

L’infection de prothèse articulaire est une complication rare mais grave des arthroplasties. Dans les rhumatismes inflammatoires chroniques, la survenue d’une telle complication est parfois favorisée par les traitements. 
RATIO (Recherche sur les Anti- TNF et Infections Opportunistes) est un «registre» national ayant pour objectif un enregistrement prospectif des infections opportunistes, des infections bactériennes graves et des lymphomes survenant sous anti-TNFα. Ce registre a été à l’origine des principaux travaux menés en France jusqu’à présent sur le sujet. Parmi ces travaux, une étude cas-témoins a montré que les infections de prothèse chez les patients traités par anti-TNFα sont rares mais potentiellement sévères, favorisées par une chirurgie récente, la poursuite des anti-TNFα et la corticothérapie (Gilson M. et al.,Arthritis Res Ther. 2010). 


2014
Affections thyroïdiennes auto-immunes et biothérapies : appel à observation

Nous avons récemment colligé dans le Nord-Pas-de-Calais onze observations de thyropathies auto-immunes sous traitement anti-TNF chez des patients porteurs de rhumatismes inflammatoires chroniques. Nous proposons un appel à observation d’affections thyroïdiennes auto-immunes survenant chez des patients sous biothérapie.


2014
Syndrome emphysème - fibrose et sclérodermie systémique : Etude cas contrôle (SCLEROSEF)

Le syndrome emphysème-fibrose (SEF) a récemment été décrit en 2005 comme une entité nouvelle associant un emphysème des apex et une fibrose pulmonaire des bases, en dehors de toute connectivite et dans la très grande majorité des cas dans le contexte d’un tabagisme important. Les patients atteints de SEF ont un pronostic particulièrement sévère et présentent des anomalies importantes des échanges gazeux. Dans près d’un cas sur deux ce syndrome se complique d’hypertension artérielle pulmonaire. Nous avons récemment rapporté une cohorte de patients ayant un SEF et une connectivite, en particulier une polyarthrite rhumatoïde ou une sclérodermie systémique (ScS). Nous envisageons à présent d’étudier une cohorte de patients sclérodermiques présentant un SEF et de la comparer à une cohorte contrôle de patients sclérodermiques ayant une fibrose pulmonaire sans emphysème (étude cas contrôle).