Etudes interactives du CRI

Méningite aseptique récurrente à polynucléaires neutrophiles : une maladie auto-inflammatoire ?

Retourner à la liste complète des études en cours

Chers Amis, Chers Collègues,

Les méningites récurrentes aseptiques (MRA) sont définies par la survenue d’au moins 2 épisodes de syndrome méningé fébrile associée à une pleiocytose à l’analyse LCR, sans documentation bactériologique, avec normalisation clinique et biologique entre les épisodes. En cas de pleiocytose à polynucléaires neutrophiles, une fois les diagnostics différentiels écartés, reste un syndrome sans cadre nosologique clair ni données claires concernant l'évolution, les options thérapeutiques et les causes génétiques. Notre hypothèse est qu’il s’agit d’une maladie auto-inflammatoire (MAI) avec neuro-inflammation comme expression principale. Notre objectif est de décrire les caractéristiques phénotypiques, évolutives, et génétiques des MRA.

Afin de pouvoir mener ce travail, nous souhaitons lancer, au sein du centre de référence des maladies auto-inflammatoires (CEREMAIA), une étude transversale, multicentrique sur les cas de méningites récurrentes aseptiques à polynucléaires neutrophiles.

Votre participation est très importante pour permettre de répondre à ces questions. Les cas de méningites récurrentes aseptiques à polynucléaires sont définis dans notre étude par la présence : de poussée inflammatoire associant fièvre et CRP élevée à la survenue d’une méningite à polynucléaires neutrophiles. Peuvent s’ajouter à cela des symptômes auto-inflammatoires extra-neurologiques. La récurrence est définie par la présence d’au moins 2 poussées de méningites avec normalisation du LCR entre les deux poussées. Les différents diagnostics différentiels seront éliminés : infectieux, médicamenteux, paranéoplasique, dysimmunitaire, etc.

Si vous acceptez de participer à cette étude, vous trouverez une fiche de recueil à télécharger en suivant ce lien et à remplir, chez tous les patients afin de décrire leurs caractéristiques individuelles.

Merci de nous faire parvenir ce document :

  • Par fax : à l'attention du Pr Sophie Georgin-Lavialle au 01 56 01 71 46.
  • Par courrier postal : Pr Sophie Georgin-Lavialle, Service de Médecine Interne
    Hôpital Tenon, 4 rue de la Chine, 75020 Paris
  • Par mail : sophie.georgin-lavialle@aphp.fr

Nous vous remercions beaucoup par avance pour votre aide. Tous les collègues qui participent seront proposés comme co-auteurs de la publication qui résultera de ce travail.

Bien cordialement,
Anne Murarasu (interne), et les médecins à l’origine de ce travail,
Pr Sophie Georgin-Lavialle, et Pr Gilles Grateau.
Service de Médecine Interne, Centre de référence des maladies auto-inflammatoires et des amyloses inflammatoires (CEREMAIA), Hôpital Tenon, Paris.