Etudes interactives du CRI

French COVID-19 cohort (projet REacting)

Retourner à la liste complète des études en cours

Chers amis, chers collègues,

Malgré une situation sanitaire très compliquée, et les nombreux problèmes qu’elle pose aux spécialistes des rhumatismes inflammatoires, vous n’avez pas eu beaucoup de nouvelles du CRI depuis 15 jours. Il fallait donc corriger cette anomalie.
Nous travaillons, depuis le début de la crise française, de concert avec les autres sociétés savantes, et avons donc participé à la rédaction des fiches de la SFR et de la FAI2R. Vous trouverez sur les sites de la SFR et de la FAI2R les dernières actualisations.
En outre, il nous semble indispensable d’améliorer nos connaissances sur les conséquences de l’infection virale chez nos patients atteints de rhumatisme inflammatoire chronique, sous traitement conventionnel ou non. Nous avons donc besoin de l’aide de l’ensemble de notre communauté pour obtenir ces renseignements.

L’INSERM a mis en place la French COVID-19 cohort (projet REacting). Cette cohorte doit permettre de capturer les cas COVID-19 qui vont être hospitalisés dans les structures possédant un CIC ou une URC. Toutefois, un nombre conséquent de patients sera pris en charge dans des structures ne disposant pas de moyens de recherche clinique, et une majorité ne sera même pas hospitalisée, espérons-le ! 
Aussi, en collaboration, avec la FAI2R, la SFR, la SNFMI et la SOFREMIP, le CRI a construit une fiche de recueil d’observation d’infection par le COVID-19 (en copie de ce courriel) chez nos patients atteints de maladies auto-immunes ou auto inflammatoires. Les dispositions légales pour ce type de recueil ont été entreprises. Une simple non-opposition au recueil des données est nécessaire.
Pour rendre cette démarche pertinente, il est nécessaire que l’ensemble de notre communauté participe au projet et que soient collectés de la manière la plus exhaustive possible les cas identifiés, qu’ils soient vu au cabinet de rhumatologie ou en milieu hospitalier. Il sera toujours possible d’éliminer les doublons avec le projet REacting.
Les données seront étudiées au fil de l’eau grâce à l’aide de la filière FAI2R, avec l’ambition de pouvoir nous informer collectivement et rapidement sur d’éventuelles alertes, ou des notions rassurantes.

Après avoir été complétée, la fiche à télécharger en CLIQUANT ICI doit être envoyée par courrier sur l’adresse sécurisée suivante : covid19.fai2r@chru-lille.fr

Enfin, je me permets de vous alerter sur deux situations :

  • Des informations, discutables sur le fond et la forme, ont été livrées aux grands publics sur une potentielle efficacité de l’hydroxychloroquine contre le COVID-19. Sans rentrer dans le débat, cette information non maîtrisée expose nos patients atteints de connectivite à une rupture de stock d’hydroxychloroquine. Vous savez qu’il s’agit d’un facteur de risque majeur de poussée lupique. Surveillez vos patients !
  • La poursuite de la prescription d’inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine et des antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II a été discutée. Voici un lien vers une communication de nos collègues cardiologues

Bon courage à tous et à très bientôt