Etudes interactives du CRI

Effet du Rituximab en cas de kératite ulcérante périphérique chez un patient présentant une polyarthrite rhumatoïde

Retourner à la liste complète des études en cours

La kératite ulcérante périphérique (PUK) est une complication ophtalmologique sévère et rare de la PR. Elle attient préférentiellement les PR anciennes et sévères et est considérée comme une vascularite. Le traitement de référence reste le cyclophosphamide. Le rituximab pourrait être une alternative intéressante compte tenu d’une part d’une meilleure tolérance et d’autre part de son efficacité dans la PR.

Objectif : L'objectif de cette étude est d’étudier les caractéristiques des patients ayant une polyarthrite rhumatoïde et présentant une complication de type kératite ulcérante périphérique (PUK), ainsi que la réponse oculaire et articulaire à un traitement par Rituximab après survenue d’une PUK.

Critères d’inclusion

  • PR selon les critères ACR/EULAR 2010 ayant eu une PUK
  • au moment ou après diagnostic de PR
  • et ayant reçu du Rituximab pour le traitement de la PUK.

En pratique

Dr Isabelle Bonnet, Dr Gaetane Nocturne, Dr Antoine Rousseau, et Pr Xavier Mariette
Service de Rhumatologie
Hôpital Bicêtre, APHP
78, rue du Général Leclerc
94275 Le Kremlin Bicêtre Cedex
Tel : 01 45 21 24 16 / Fax : 01 45 21 37 57
bonnetdesplanisabelle@gmail.com