Etudes interactives du CRI

Association anticorps monoclonal anti-IL5 et autres traitements ciblés pour RIC

Retourner à la liste complète des études en cours

Chères Collègues, Chers Collègues,

Les associations de traitements ciblés sont aujourd’hui non recommandés. Cependant les traitements ciblés se développent dans de nombreuses disciplines comme la pneumologie. Les anticorps monoclonaux anti-IL5 sont de plus en plus utilisés dans les asthmes modérés à sévères à visée d’épargne cortisonique. Nous avons 2 observations d’une association anticorps anti-IL5 (Nucala) et biomédicament :

  • une patiente atteinte de PR sous étanercept (ERELZI©)
  • une patiente atteinte de PR avec introduction prochaine d’une JAK inhibiteur

Nous souhaitons donc recueillir d’autres observations associant un anticorps anti-IL5 et des traitements ciblés introduits pour un rhumatisme inflammatoire chronique ou une autre maladie inflammatoire chronique avec manifestations rhumatologiques.

Nous souhaitons recenser les cas de maladies pulmonaires traitées par anticorps anti-IL5 chez des patients traités pour un rhumatisme inflammatoire chronique ou une autre maladie inflammatoire, afin d’évaluer l’évolution de la maladie inflammatoire chronique et la tolérance de cette association.

Les patients concernés par cet appel à observations du CRI :
Diagnostic d’asthme traité par anticorps anti-IL5, et diagnostic de rhumatisme inflammatoire chronique ou maladie inflammatoire chronique à expression rhumatologique ayant nécessité l’introduction d’un traitement de fond ciblé.

Votre contribution à cet appel à observations du CRI :

  1. Identifier vos patients atteints de maladies pulmonaires traitées par anticorps anti-IL5 et traités pour un rhumatisme inflammatoire chronique ou une autre maladie inflammatoire.
  2. Compléter la fiche de recueil de données (lien téléchargement fiche de recueil).
  3. Nous adresser la fiche de recueil de données complétée par e-mail (j-morel@chu-montpellier.fr ou l-etronnier@chu-montpellier.fr) ou par courrier (Pr Jacques MOREL, Département de Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie, 391 Avenue du doyen Gaston Giraud 34295 Montpellier Cedex 5).

Nos engagements dans cet appel à observations du CRI

  • Mener à bien ce projet qui constituera le sujet de thèse de Léo ETRONNIER (interne DES de rhumatologie).
  • Associer chacun des contributeurs et le CRI aux communications et publication issues de ce travail.

En vous remerciant par avance du temps que vous consacrerez à l’identification des patients et au recueil des données.

Bien confraternellement et amicalement
ETRONNIER Léo, interne de Rhumatologie des Hôpitaux de Montpellier.
Professeur MOREL Jacques, service de rhumatologie, CHU de Montpellier